Agence inter-établissements de recherche pour le développement

Vous êtes ici : Accueil / Nos missions / Culture scientifique

Culture scientifique

© IRD / Johanna Derrider Exposition "Sciences au Sud" au Musée National du Niger du 18 novembre au 17 décembre 2005.

L’AIRD, dans une logique de recherche scientifique responsable et citoyenne, développe un programme d’actions de promotion de la culture scientifique et de restitution des résultats de la recherche auprès des populations.

Une fracture sciences / sociétés

Maladies émergentes, pandémies, réchauffement climatique, érosion de la biodiversité, désertification, accentuation des inégalités socio-économiques… Pour faire face à ces grands enjeux, les sociétés du Nord comme du Sud sollicitent de plus en plus l’expertise des scientifiques.

Cependant, les avancées des sciences et des technologies sont souvent mal comprises par l’opinion publique. Bien souvent, les citoyens se méfient, ou pour le moins se désintéressent de la science et de la recherche scientifique.

Ce paradoxe souligne la nécessité - voire l’urgence - de promouvoir des sciences « citoyennes » pour cette prochaine décennie.

Dans les pays du Sud, le fossé entre sciences et sociétés est plus important encore. Les populations n’ont pas ou peu accès à l’information scientifique et leurs contacts avec le monde de la recherche sont limités, en particulier en Afrique subsaharienne. De fait, les structures nationales engagées dans une politique de diffusion des résultats de la recherche vers le grand public restent relativement peu nombreuses. Les médias (presse écrite, radio, télévision, Internet) apparaissent rarement comme des vecteurs de diffusion de l’information scientifique auprès des populations.

Cette fracture, entre une élite qui a accès à la Recherche et ceux très nombreux qui ne peuvent bénéficier des connaissances qu’elle produit, risque de s’amplifier dans les années à venir. On observe en effet une désaffection croissante des jeunes générations pour les études et filières scientifiques, dans les pays du Sud comme du Nord.

Réduire cette fracture nécessite que s’instaurent des relations différentes et un dialogue fécond entre la communauté scientifique et la société, et tout particulièrement les jeunes. A cette fin, l’AIRD se propose de développer un programme d’actions pour des sciences plus citoyennes au Sud.

Un programme d’actions pour des sciences citoyennes au Sud

Faire connaître les enjeux de la recherche pour le développement et diffuser ses résultats

L’AIRD entend mobiliser ses membres fondateurs et ses organismes partenaires pour initier et mettre en œuvre des actions communes de diffusion de la culture scientifique au Sud, en lien avec les programmes de recherche entrepris dans le cadre de l’Agence.

Objectifs de ces actions : sensibiliser la société civile aux enjeux de ces recherches et restituer les principaux savoirs qui en sont issus, en soulignant, notamment, leurs avancées et bénéfices en termes de développement socio-économique, environnemental ou de santé publique.

Ces actions sont mises œuvre en priorité vers les jeunes, appelés à devenir les acteurs du développement de demain.

Une large palette d’activités associant des structures locales de médiation

Ces actions vers le grand public peuvent revêtir de multiples formes et utiliser différents moyens d’expression : expositions, productions multimédia, clubs scientifiques pour les jeunes, conférences-débats, cafés de sciences, théâtre scientifique, festivals de science, etc.

Conduites en partenariat avec des structures relais dans les pays du Sud, elles sont susceptibles de toucher un large public. Pour les mener, l'AIRD bénéficie de la forte capacité de mobilisation d’un réseau d’acteurs tissé de longue date par l’IRD au Maghreb, en Afrique subsaharienne, en Asie et en Amérique du Sud : universités, collèges/lycées, maisons des jeunes, associations/ONG, musées et institutions culturelles, réseau culturel français à l’étranger.

Renforcement de la capacité des acteurs

La mise en œuvre de projets offre l'occasion de mener des actions de formation auprès des acteurs – organismes de recherche ou structures de médiation partenaires, souvent néophytes en matière de diffusion de la culture scientifique – pour renforcer la capacité à concevoir, réaliser et diffuser des actions dans ce domaine.

Des guides pratiques sont d’ores et déjà mis à disposition des chercheurs ou des structures de médiation sur le site www.latitudesciences.ird.fr ou sur demande ( cst@ird.fr ).

Exemple de projets de culture scientifique

L’exposition sur les forêts tropicales réalisée par le Cirad et l’IRD avec le soutien de l’Institut français et très largement diffusée en Afrique, en Amérique du Sud et Centrale, ainsi qu’en Asie, est un exemple de projets de culture scientifique mis en œuvre de manière fédérative.

IRD.fr : Les forêts tropicales humides, avenir de la planète

Juin 2011

Avec cette exposition, pénétrez au cœur des forêts tropicales humides d’Amérique latine, d’Afrique ou d’Asie et découvrez combien elles sont essentielles à l’avenir de notre planète !

Voir sur le site IRD.fr