Agence inter-établissements de recherche pour le développement

Vous êtes ici : Accueil / Nos missions / Construction de l'Europe de la recherche pour le développement

Construction de l'Espace européen de la recherche pour le développement

L’AIRD entend jouer un rôle majeur dans la construction de l’Espace européen de la recherche afin que les questions de recherche pour le développement aient une place centrale dans les orientations programmatiques. Pour cela, elle s’implique dans les réseaux et structures de réflexion qui contribuent à la définition des agendas européens de recherche et d’innovation.

L’AIRD se mobilise ainsi fortement sur les programmes institutionnels européens qui mettent en réseau des instances nationales européennes et non européennes impliquées dans la programmation et le financement de la recherche, pour définir les enjeux et les orientations de la coopération internationale européennes avec les grandes régions du monde.

Grâce à ses partenariats européens, l’AIRD participe aux appels à projets des programmes de la Commission, que ce soit le PCRD ou les programmes liés à l’aide au développement.

L’AIRD s'investit activement dans le PCRD, principal instrument de la politique européenne de recherche, à travers 3 modes d'action :

  • le soutien aux projets de recherche : l’AIRD apporte un soutien au montage et suivi de projets conçus en étroite collaboration avec des chercheurs européens et du Sud.
  • la participation aux réseaux de coopération internationale pour la S&T qui visent à renforcer la coopération scientifique et technique de la CE avec les pays partenaires de l’Union Européenne.
  • l’animation du PCN INCO (Point de contact national Coopération International) qui vise à favoriser la participation des pays non européens au programme cadre.

L'AIRD est également en charge du volet "Science" pour la 8ème priorité du partenariat stratégique Afrique - UE.

L'Espace Européen de la recherche

L’Europe de la recherche se structure progressivement sous l’impulsion des Etats et de l’Union européenne. La stratégie de Lisbonne vise à contribuer à la construction de l’Espace Européen de la recherche (EER), en dépassant les frontières nationales de la recherche pour atteindre les masses critiques nécessaires pour que l’Europe soit un acteur clé de la recherche mondiale.

L’Espace européen de la recherche (EER) comprend en particulier une dimension internationale visant la coopération scientifique et technique de l'Europe avec le reste du monde.

Les évolutions de la recherche mondiale rendent indispensable une plus grande ouverture de la recherche européenne, en renforçant et élargissant ses partenariats internationaux, aussi bien au Nord qu’au Sud :

  • D'une part, la montée en puissance de sujets de recherche globaux (climat, biodiversité, maladies infectieuses, accès à l’énergie, pauvreté, etc.) appellent à une production de connaissances au niveau mondial.
  • D'autre part, les résultats probants de nouveaux partenaires scientifiques, comme la Chine, l’Inde ou le Brésil, forcent l’Europe à se positionner dans un contexte de plus en plus compétitif.

Le Programme Cadre pour la recherche et le développement technologique (PCRD) est un instrument majeur qui promeut la dimension internationale de l’EER. Le 7ème PCRD (2007-2013) propose une approche renouvelée de la coopération internationale (pays développés et en développement). Tous les pays peuvent théoriquement participer aux appels du PCRD. En parallèle, le Programme cadre comprend un volet d’activités (INCO) qui vise de manière spécifique à structurer et à renfoncer la coopération internationale de l’Union européenne.

L'Union Africaine et l'Union Européenne se sont engagées depuis décembre 2007 dans un Partenariat stratégique Afrique-UE pour dessiner l’avenir des collaborations sur des sujets d’intérêts partagés (Objectif du millénaire, défis mondiaux, ...). La 8ème priorité du partenariat stratégique porte sur la science, la société de l’information et l’espace.